Jean-Michel De Waele: «Il faudra assainir le monde du sport»

«
Tout le monde prend conscience que l’on a plus besoin d’infirmières, d’éboueurs et d’instituteurs que de Lionel Messi (NDLR
: ici face à Weigl de Dortmund en Ligue des champions)
», explique Jean-Michel De Waele. @News
« Tout le monde prend conscience que l’on a plus besoin d’infirmières, d’éboueurs et d’instituteurs que de Lionel Messi (NDLR : ici face à Weigl de Dortmund en Ligue des champions) », explique Jean-Michel De Waele. @News

Sociologue du sport à l’ULB, Jean-Michel De Waele est, depuis longtemps, un observateur averti du monde du sport belge et international. Selon lui, celui-ci est arrivé à un tournant, un truisme que la crise du coronavirus et ses conséquences ont un peu plus mis en lumière.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct