Sambreville: un travail titanesque pour les livreurs de mazout

Christophe Bertrand reçoit de centaines de commandes par jour pour des livraisons.
Christophe Bertrand reçoit de centaines de commandes par jour pour des livraisons. - D.R.

Ces dernières semaines, le mazout a rarement été aussi bon marché. Cette chute des prix, en plus du confinement, a eu un impact direct sur les livreurs de mazout. Ceux-ci n’arrêtent plus de recevoir des commandes de clients qui ont peur de ne plus pouvoir remplir leur cuve et qui veulent surtout profiter des prix bas.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct