Aubange: Martin a choisi de rester en France pour aider

Martin (à l’avant-plan) travaille dans une équipe très soudée.
Martin (à l’avant-plan) travaille dans une équipe très soudée. - M. S.

Au début de l’épidémie de coronavirus, la Haute Ecole Robert Schuman, qui a des implantations à Arlon, Virton et Libramont, comptait encore une trentaine d’étudiants en mobilité à l’international. Aujourd’hui, tous ceux qui voulaient rentrer sont en sécurité chez eux. « La plupart sont rentrés il y a deux semaines, et le dernier étudiant est rentré le 23 mars 2020.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct