Sept jours après le scandale, Lequet est plein à craquer (vidéo)

La salle de chez Lequet était remplie ce dimanche midi, jour de Batte. Marc De Bruyn était au milieu de ses clients.
La salle de chez Lequet était remplie ce dimanche midi, jour de Batte. Marc De Bruyn était au milieu de ses clients. - S.B.

Il ne restait pas une seule table de libre ce dimanche au Café Lequet ! Une semaine après la polémique, l’établissement du nouveau patron Marc De Bruyn était plein à craquer ! Mais cette fois, pas de musique. Le bruit de la musique allemande, des chants nazis et des insultes ont laissé place à celui, assourdissant, des nombreux clients présents sur place.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct