Gembloux: la mort de Marie-Claire Wauthier devant les Assises

La victime est morte étouffée.
La victime est morte étouffée. - D.R.

Le 3 juin 2017, les pompiers avaient été appelés pour un incendie survenu dans un appartement du nº 8 de la rue Gustave Docq à Gembloux. Le feu avait rapidement été maîtrisé, mais ils avaient découvert, nue sur son lit, avec des liens aux mains et aux pieds, une sexagénaire sans vie.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour 7€/mois pendant 6 mois. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct