Mouscron: un trio de boudins épatants a bluffé les gourmands

Joël Hermans, son épouse Ariane et Julie, qui terminent troisième cette année, avaient remporté le concours l’an dernier.
Joël Hermans, son épouse Ariane et Julie, qui terminent troisième cette année, avaient remporté le concours l’an dernier. - J.K.

Près 820 personnes ont ainsi déambulé entre les différents stands, tenus par les neuf bouchers participants, pour trouver la rondelle qui offrira le plus de plaisir à leur palais. Le moins que l’on puisse écrire, c’est que l’originalité et la créativité ont fait mouche.

On a ainsi pu goûter des préparations à base de mojito, mais aussi de choux, de pomme-calvados-spéculoos, mais aussi des versions plus classiques.

Côté public, c’est un boudin plutôt sucré, aux pommes caramélisées-calvados et spéculoos de Stéphane et Agathe, qui a empoché le plus de suffrages. Une recette qu’ils ont développée pour le concours.

Pour les professionnels (un mix de bouchers et de restaurateurs), on a préféré la recette traditionnelle, mais néanmoins goûteuse, de la boucherie Debuf à Luingne.

Pour compléter ce podium de champions, les bouchers participants ont pu donner leur avis sur leurs concurrents.

Et c’est le boudin au mojito des « Bouchers Doubles », qui en a bluffé plus d’un, qui a remporté ce match dans le match.

Vu le succès du concours, les organisateurs ont déjà annoncé qu’ils remettaient ça l’an prochain.

Après le pâté et le boudin, on se demande bien quel produit sera mis en valeur. Surprise !

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Mouscron (Hainaut)
Chargement
Tous

En direct

Le direct