Namur: «Le travail a payé», lance Maxime Prévot (cdH)

Namur: «Le travail a payé», lance Maxime Prévot (cdH)

« Avec seize sièges sur 47, nous égalons notre résultat de 2012 et c’est une belle marque de confiance à l’égard du projet que nous avons promis aux Namurois de développer », a-t-il affirmé. « Le cdH est plus que jamais le premier parti de la capitale wallonne, avec un PS en très net recul (9 sièges, -6, NDLR). »

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct